Présentation de la commune

Historique : 

Andouillé-Neuville était à l’origine deux bourgs distincts sans continuité urbain hormis la voie routière et le hameau de la Barre.

 

La commune voit le jour lors de la révolution Française : on réunit ainsi le Village d’Andouillé et celui de Neuville, l’église d’Andouillé devient donc le centre de culte de la commune.

Parmi les bâtiments qui marquent le passé de la commune, il y a : le château de la Magnanne qui date du XIVe siècle (reconstruit au XVIIe siècle) classé au titre des monuments historiques et participe à l’attraction touristique et culturelle de la commune.

La commune se situe au nord du bassin Rennais en bordure de l’ancienne route du Mont Saint Michel baignée par l’Andouillé et bordée par l’étang d’Andouillé.

La commune voit se croiser deux routes départementales, la D90 qui la relie à Saint-Aubin-d’Aubigné, l’aménagement de la D175 en 2X2 voies permet de rallier le centre de Rennes en moins de 20 minutes.

Démographie : 

La commune compte aujourd’hui 900 habitants. La déviation de la route de Betton a permis l’essor de la population qui est passé de 420 habitants en 1993 à 900 habitants en 2016. Trois lotissements ont vu le jour en l’espace de 30 ans. Deux nouveaux lotissements sont projetés et permettrons de réaliser le ruban de jonction entre les deux bourgs.

Les équipements : 

  • Une école maternelle et primaire qui compte 6 classes
  • une bibliothèque
  • un centre socio-culturel
  • un commerce de proximité fonctionnant actuellement sous forme d’un bar associatif.